« Il est lui-même une victime propitiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier. »

1Jean 2 :2 est un des principaux versets cités par les arminiens pour prouver ce qu’ils croient. Ils disent regardez, le sacrifice de Jésus était pour tout le monde.

Que signifie « propitiatoire » ? Une satisfaction pleine et entière de la colère Dieu. Dieu a orienté sa colère sur la victime propitiatoire au lieu du pécheur. Un paiement plein et entier pour le péché.

Si vous croyiez vraiment que Jésus avait payé pleinement et entièrement pour le péché de tous les humains, vous seriez universaliste. Il n’y a plus de péché, et personne ne va en enfer. Or l’enfer est loin d’être vide, très loin d’être vide.

Nous savons que le mot « monde » peut vouloir dire plusieurs choses et pas seulement tous les êtres humains sur terre. Comme dans Romains 1 :8 : « Je rends d’abord grâces à mon Dieu par Jésus-Christ, au sujet de vous tous, de ce que votre foi est renommée dans le monde entier. » Il ne parlait pas de la Polynésie, du Canada ou de l’Australie, mais du monde romain.

En Jean 11 :47 à 52, Jean (le même auteur que 1Jean 2 :2) nous dit que Jésus est la victime propitiatoire pour le monde, juifs et non-juifs. « Et ce n’était pas pour la nation seulement, c’était aussi afin de réunir en un seul corps les enfants de Dieu dispersés. »