Après les 50 preuves de mon livre, puis la 51ème et la 52ème, je vous propose une 53ème preuve que Dieu existe et qu’il est le Dieu de la Bible.

Cette 53ème preuve est la première à rallier l’Ancien et le Nouveau Testament, à savoir Israël / le peuple juif et la Scandinavie (peuple le plus protestant au monde).

Il s’agit des échecs, ou plutôt de la réussite au jeu d’échecs. En effet le scientifique spécialiste des études de QI Richard Lynn nous apprend que les juifs ashkénazes « représentent 50% des champions d’échecs. » https://www.intelligence-humaine.com/jews/

Nous avons déjà vu dans le livre que les juifs ashkénazes est le peuple qui a le plus haut QI moyen au monde, 110 selon Richard Lynn, 120 selon d’autres sources scientifiques. Les échecs étant un jeu nécessitant un fort QI, il n’est pas étonnant de les retrouver largement sur-représentés parmi les champions d’échecs.

Dans son étude très détaillée de près de 500 pages en format A4, Lynn présente des études détaillées sur les grands maîtres d’échec :

  • autrichiens (p. 53, 44,44% des grands-maîtres sont juifs alors que la population compte 1,8% de juifs),
  • hongrois (p. 61, 50% des grands-maîtres sont juifs alors que la population compte 3,7% de juifs),
  • d’Angleterre (p. 96, 15% des grands-maîtres sont juifs alors que la population compte 0,65% de juifs),
  • d’Allemagne (p. 151, 46% des grands-maîtres sont juifs alors que la population compte 1% de juifs),
  • de Pologne (p. 216, 100% des grands-maîtres sont juifs alors que la population compte 10% de juifs),
  • de Russie (p. 236, 44% des grands-maîtres sont juifs alors que la population compte entre 1 et 2,5% de juifs selon la période),
  • des Balkans (p. 273, 33% des grands-maîtres sont juifs alors que la population compte 1% de juifs),
  • et des USA (p. 309, 60% des grands-maîtres sont juifs alors que la population compte 3,55% de juifs).

Par ailleurs, il se trouve que le n°1 mondial aux échecs actuels est un Norvégien, nommé Magnus Carlsen. Vous me direz, d’autres l’ont été avant lui et n’étaient pas scandinaves. En effet, mais lui est le plus jeune de l’histoire à être devenu grand-maître, à 13 ans et demi. Il est aussi le joueur d’échec qui a atteint le plus haut score Elo de l’histoire, à 2882. Il est n°1 mondial depuis 2013, et il a seulement 27 ans, donc sauf accident il pourrait le rester des décennies.

Certains diront qu’on ne connaît pas la religion de Magnus Carlsen ou de ses parents. Mais il était grand maître à 13 ans et demi, à cet âge-là on n’a pas de religion, on a la religion de ses parents. Ainsi si ses parents sont religieux, les athées de mauvaise foi (si j’ose dire) diront qu’il n’a pas choisi car il était enfant, et si ses parents sont athées les athées de mauvais foi diront qu’il ne peut pas être protestant. Mais comme plus de 90% des Norvégiens font partie de l’Eglise luthérienne de Norvège, et ce depuis près de 500 ans, on peut légitimement considérer que Magnus Carlsen est né et a grandi dans un pays protestant. Son père déclare d’ailleurs dans une interview que le fait d’être Norvégien a aidé son fils à devenir le champion qu’il est devenu : « Also, being a Norwegian helped. Because of the high standards of social security in Norway and other Scandinavian countries, children there are able to explore special things. » (1)

Une fois de plus, les athées diront que c’est le hasard, on ne peut leur en vouloir, aucune preuve n’est suffisante pour prouver que Dieu existe.

Pour les autres, et les athées les moins obtus, on a affaire à des faits qui sortent très clairement de l’aléatoire, et qui pointent une fois de plus dans le même sens. L’homme le plus doué au jeu d’échecs depuis que ce jeu existe fait partie d’un peuple scandinave représentant 0,3% de la population seulement. Les juifs ashkénazes représentent quant à eux 0,15% de la population.


(1) http://www.livemint.com/Leisure/X8PJGVLc92bDbHp4aT96qM/We-never-thought-of-Magnus-as-a-prodigy-Henrik-Carlsen.html